JEV_LAST_YEAR Le mois dernier Décembre 2020 Mois suivant Année suivante
L Ma Me J V S D
week 49 1 2 3 4 5 6
week 50 7 8 9 10 11 12 13
week 51 14 15 16 17 18 19 20
week 52 21 22 23 24 25 26 27
week 53 28 29 30 31

NOS ACTIONS

 

AP ALaFolie B

 

... à la folie !

Vaste initiative, en partenariat avec plusieurs institutions, participants et acteurs culturels, ... à la folie ! rassemble, interroge et met à l’honneur des formes « hors norme » et plurielles de l’expression artistique : arts bruts ou en marge, différenciés ou, si l’on en croit le Trinkhall (ancien MAD Musée de Liège), « situés », créations libres tout simplement ou gentiment décalées, suivant avec légèreté le fil fou de leurs impulsions et de leurs élans... En un demi-siècle, cet art jadis « minoritaire » a acquis droit de cité, reconnaissance institutionnelle, succès public et lettres de noblesse !

Mais, entre les pôles rose et noir de l’amour fou ou de la folie furieuse, ici pour bonne part dégagés de leur encombrement définitoire et de leurs enjeux sociaux, la thématique peut prendre des visages fort différents, à l’image de ceux qui s’égrènent ici : sombres et tourmentés, comme dans le travail à quatre mains qui réunit, depuis des années déjà, le plasticien et dessinateur Olivier Deprez et Adolpho Avril, au gré d’installations, d’éditions, de déclinaisons, de vidéos — parfois elles-mêmes inspirées de films ; ou plus souriantes et légères, comme dans ces travaux variés qu’inspire l’horizon du mariage.

Ainsi des élans déclarés et de leur cérémonial envisagé par Pascal Leyder (lui aussi lié, comme Adolpho Avril, de La « S » Grand Atelier à Vielsalm) ; ainsi des mariées rêvées et des bouquets bricolés du sculpteur Pascal Tassini, longtemps associé au Créahm (Liège) ; ainsi enfin des écrits et dessins de Charles Caudron, pensionnaire de la résidence Hestia à Huy : aériens, colorés, folâtres...

Visages plus sobres et troublants chez Émilie Danchin, philosophe, photographe et psychothérapeute dont « l’analytique photographique », depuis des années, nourrit un travail de portraits en noir et blanc qui naviguent entre l’introspection décalée, la mise en scène de soi, la fragilité mentale et le versant poétique de cette « inquiétante étrangeté » chère à Freud. Délire loufoque et bariolé, en revanche, chez les photographes Cravat & Bada, qu’une série — presque classique désormais — projetait voire fracassait dans les rôles idéalisés, les clichés explosés et les univers les plus divers. Thème bateau, en vogue ou trop vague ? Un vaisseau fantôme, de Alain Meert s’invite enfin du Trinkhall et nous accompagne furtivement pour cette petite dérive intime et un peu barrée...

À la folie, pourquoi pas ! Avec parcimonie... mais sans modération.

 

Avec Olivier Deprez et Adolpho Avril, Cravat & Bada, Charles Caudron, Émilie Danchin, Pascal Leyder, Alain Meert, Pascal Tassini.
En collaboration avec La « S » Grand Atelier à Vielsalm, le Créahm et le Trinkhall à Liège, la Résidence Hestia à Huy. Organisé par la Fondation Bolly-Charlier / www.fondationbollycharlier.be

 

 

Du samedi 3 octobre au dimanche 28 février 

Exposition accessible les samedis et dimanches de 14 à 18h et en semaine sur rendez-vous.

 

Entrée libre

 


Galerie Juvénal
Place Verte, 6
4500 Huy

Retour