JEV_LAST_YEAR Le mois dernier Mai 2020 Mois suivant Année suivante
L Ma Me J V S D
week 18 1 2 3
week 19 4 5 6 7 8 9 10
week 20 11 12 13 14 15 16 17
week 21 18 19 20 21 22 23 24
week 22 25 26 27 28 29 30 31

 

CC B portrait de la jeune fille en feu

 

1770. Marianne, jeune peintre, débarque seule sur une île bretonne. Elle doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, tout juste sortie du couvent et promise à un comte milanais qui ne l’épousera qu’après avoir vu son visage. Mais la jeune femme résiste à ce destin en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde, peu à peu subjuguée par son visage.
Héloïse, quant à elle, est vivement intéressée par la vie parisienne de Marianne, par cette liberté à laquelle elle ne peut prétendre.


Après Bande de filles, Céline Sciamma signe son premier film d’époque et nous offre une véritable leçon d’art sur le regard, le désir et l’émancipation féminine. On ne sait si c’est le regard de la réalisatrice qui transcende le talent des deux comédiennes principales ou si c’est le contraire. Mais peu importe : Portrait de la jeune fille en feu est d’une beauté terrassante dans le fond comme dans la forme.


Prix du scénario au festival de Cannes 2019.

 De Céline Sciamma

France – 2019 – 2h02
Avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami, Valeria Golino…

 

6,00 €

 


Centre culturel de l'Arrondissement de Huy
Avenue Delchambre, 7a
4500 Huy

Retour