JEV_LAST_YEAR Le mois dernier Août 2018 Le mois prochain JEV_NEXT_YEAR
L Ma Me J V S D
week 31 1 2 3 4 5
week 32 6 7 8 9 10 11 12
week 33 13 14 15 16 17 18 19
week 34 20 21 22 23 24 25 26
week 35 27 28 29 30 31

AP B Dedale

 

Appel ouvert jusqu’au mercredi 1er août

 

Pour sa cinquie?me e?dition, Dédale, Parcours des arts contemporains en milieu urbain, proposera dans la ville de Huy des créations plastiques abordant les tabous et non-dits d’aujourd’hui.

 

Du samedi 15 septembre au dimanche 14 octobre, une douzaine d’artistes interviendront en proposant des installations, des sculptures ou des photographies accessibles à tous dans les quartiers de la ville.

 

En parallèle, le Centre culturel souhaite pre?senter un espace d’exposition collective rassemblant des images artistiques (photographies, dessins, peintures...) qui ont valu à leurs auteurs d’être censurés sur le Web, les réseaux sociaux.

 

Les conditions d’utilisation d’Instagram et de Facebook proscrivent l’affichage de photos « violentes, nues ou partiellement nues, discriminatoires, contrefaites, dont le contenu est illégal, haineuses, pornographiques ou sexuellement suggestives ». Des notions dont l’interpre?tation est confiée à des modérateurs qui sont en fait souvent des algorithmes et robots censeurs, chargés de scanner la masse d’images produites et partagées quotidiennement sur ces plateformes.

 

On peut s’interroger sur leurs « motivations » et leur sens du discernement. Les écritures visuelles alternatives, provocatrices, satiriques, militantes... se voient très régulièrement censurées. Cette censure est aussi avérée pour les œuvres emblématiques de l'histoire de l'art. L'Origine du monde de Gustave Courbet avait fait polémique sur Facebook par exemple.

 

Cette politique est donc une réelle source de tension, de débat, et de « sanctions » (images dénoncées, publications effacées, comptes temporairement fermés ou dénitivement supprimés...) pour de nombreux artistes utilisant les réseaux sociaux comme des espaces d’expression et de diffusion de leur travail.

 

A corps défendus, la collection d’images constituée pour cette exposition, proposera donc une tentative d’exploration de la censure moderne.

 

Vos propositions d’images peuvent être adressées à Julie Maréchal (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) jusqu'au mercredi 1er août.

 

Elles devront être accompagnées de vos coordonnées (nom, prénom, numéro de téléphone, site Internet éventuel, adresses de vos comptes Facebook et/ou Instagram) et d’une brève explication du contexte dans lequel elles ont été censurées.

 

A noter : il est impératif que vous soyez l’auteur des images présentées ou en possédiez les droits de diffusion. Une sélection sera réalisée par l’équipe de la biennale Dédale. Tous les participants seront tenus informés par courriel au plus tard le mercredi 15 août.