JEV_LAST_YEAR Le mois dernier Juillet 2018 Mois suivant Année suivante
L Ma Me J V S D
week 26 1
week 27 2 3 4 5 6 7 8
week 28 9 10 11 12 13 14 15
week 29 16 17 18 19 20 21 22
week 30 23 24 25 26 27 28 29
week 31 30 31

 

CC B DecorsCinemaExpressionniste

 

De janvier à mars, l’atelier d’analyse Contrechamp proposera trois rendez-vous autour du décor au cinéma. De nombreux extraits de films illustrant le propos sont projetés dans une ambiance conviviale.

 

C’est avec les décors peints du Cabinet du Docteur Caligari (1922) de Robert Wiene que le cinéma expressionniste allemand prend son essor. Les paysages y sont représentés de façon graphique, les maisons sont obliques, l’espace expressif. C’est également un goût pour les décors monumentaux, ceux de Metropolis (1927) de Fritz Lang, qui se manifeste tout au long de cette période. Dans son Nosferatu (1922), Friedrich Murnau joue avec les ombres et la lumière, créant un climat fantastique propice à son histoire de vampires. Dans l’artifice de ces décors, la nature est souvent hostile comme en témoignent les paysages traversés par les personnages du Faust (1926) de Murnau. Enfin, dans Le Testament du docteur Mabuse (1933) de Fritz Lang, le décor expressionniste s’imprègne d’images de mort, comme s’il devenait l’annonciateur du basculement vers le nazisme que connaît alors l’Allemagne.

 

Animateur : Alain Hertay.
Passionné de cinéma, il enseigne en Haute école l’histoire du cinéma, l’analyse filmique, ainsi que la musique classique et populaire. Il est l’auteur d’un ouvrage sur Eric Rohmer (Eric Rohmer, Comédies et proverbes, Editions du Céfal, 1998) et de plusieurs articles sur le cinéma, la musique, l’audiovisuel et la didactique.

Accessible à tous, dès 15 ans, cet atelier ne requiert aucune connaissance préalable.

8,00 € la séance
20,00 € les 3 ateliers (au choix)

Centre culturel de l'Arrondissement de Huy
Avenue Delchambre, 7a
4500 Huy

Retour